TOUR D’ETAIEMENT

Tour d’étaiement : Montage/Démontage, Utilisation, Vérification.

Tour d’étaiement : Montage/Démontage, Utilisation, Vérification.

PROGRAMME

[stm_iconlist margins= »13″]Analyse des risques spécifiques au montage et démontage d’une tour d’étaiement

Les différents types d’étaiement

Les règles permettant d’assurer le montage d’un ensemble de tour d’étaiement

Déplacement des tours

Comment intégrer sa propre sécurité dans le montage et le démontage[/stm_iconlist]

  • Acquérir les connaissances théoriques et pratiques pour le montage, le démontage, la vérification de mise en service et la vérification journalière et l’utilisation en sécurité des tours d’étaiement conformément à la notice du fabricant.
  • Conformément aux réglementations décret du 08/01/65, décret du 01/09/04-924, DRT 2005/08, R408 de la CNAMTS et arrêté du21/12/2004 et à la NT 24.
  • Personnes devant monter et démonter et vérifier une tour d’étaiement : Conducteurs de travaux, chefs de chantier, chefs d’équipe, Coffreurs, boiseurs, compagnons, maçons…
  • Être reconnu médicalement apte au travail en hauteur.
  • Avoir 18 ans minimum (sauf certaines exceptions réglementées)
  • Savoir communiquer en français (lire, écrire, parler)
  • Maitriser les quatre opérations de base (+,-, x, 🙂
  • Capacité à lire des plans
  • Aptitudes médicales au port du harnais et au travail en hauteur, sans restriction de port de charge

Selon profil (Débutant, expérimenté ou recyclage) et nombres de catégories d’engin.

  • Évaluation théorique et pratique.
  • Attestation de formation professionnelle.

Fréquence de recyclage préconisée par la CNAMTS : 3 ans.